Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilLa campagneActualitésParoles d'expertsHélène Hernandez, Directrice de l'Institut de Formation en Ergothérapie :

Paroles d'Experts

Les témoignages d’experts présentés dans cette rubrique ont été réalisé à l’occasion du 10ème anniversaire des Journées Handivalides.

Hélène Hernandez, Directrice de l'Institut de Formation en Ergothérapie :

Témoignage réalisé à l’occasion du 10ème anniversaire des Journées Handivalides.

Hélène Hernandez, Directrice de l'Institut de Formation en Ergothérapie, nous parle de son engagement pour l'accès aux études des jeunes avec un handicap.

Mon engagement

En tant qu'ergothérapeute, cela me semble évident de m'intéresser à la question du handicap. Par rapport à la thématique de la formation des jeunes handicapés, avant d'être directrice de l'IFE, j'avais eu l'occasion d'accompagner la scolarité de jeunes atteints de pathologies neuro-musculaires. En les soutenant dans leur démarche pour passer leur bac et poursuivre des études supérieures, je me suis concrètement rendue compte des difficultés auxquelles ils étaient confrontés. C'était bien avant la loi de 2005 ! Je me souviens notamment d'avoir accompagné un jeune homme en fauteuil roulant électrique, avec un appareil d'assistance respiratoire, pour passer une épreuve orale du bac. On a patienté pendant très longtemps dans le couloir. J'ai fini par aller voir dans la salle des profs ce qui se passait. Aucun d'eux n'osait y aller ! Le jeune homme et son équipement les impressionnaient. C'est moi qui ai dû les pousser en leur disant qu'il les attendait, qu'il s'était préparé pour cette épreuve et qu'il avait droit comme tout le monde à sa chance.

Ce que je fais aujourd'hui

J'ai été sollicitée par Starting-Block pour intervenir à une table ronde lors de la toute première Semaine Handivalides, sur le campus de Jussieu, en 2002. Depuis 2006, l'Université Paris-Est Créteil participe à la Campagne Handivalides. Ce sont les étudiants de l'IFE qui organisent la journée, en lien avec Starting-Block. C'est une expérience vraiment intéressante pour eux car cela leur permet notamment de mobiliser un grand nombre de personnes et de leur parler de leur métier et de l'accessibilité. Ainsi, depuis 2009, nous collaborons aussi aux Jumelages Handivalides (des rencontres entre des classes de collégiens valides et handicapés) et au Tutorat Handivalides (des ateliers éducatifs animés par des étudiants pour un groupe de jeunes collégiens ou lycéens en situation de handicap) de Starting-Block.

Selon moi, les défis actuels à relever
Pour moi, la priorité, c'est de travailler au logement. A Créteil, par exemple, les logements pour les personnes handicapées ne sont pas accessibles financièrement pour des étudiants. Il faudrait prévoir un service de soins à proximité. C'est une condition sine qua non pour permettre aux jeunes en situation de handicap de mener à bien leurs études !

Trois mots pour me décrire
Persévérante*, solidaire, débordante de projets...

* Nous avons notamment accueilli une élève déficiente auditive à l'IFE. Cette étudiante rencontrait de grandes difficultés pour suivre certains cours. Il n'y avait pas de solution existante car nous n'avions pas les moyens de lui payer un interprète. Finalement, nous avons pu former cinq étudiantes de sa promotion et embaucher une personne pour prendre des notes en intégral avec le système Orkestr®. Aujourd'hui, cette jeune femme travaille, après être sortie parmi les meilleures de sa promotion. Je suis très fière de ne pas avoir baissé les bras à l'époque !

Propos recueillis par Amélie Nicaise,

Starting-Block