Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilLa campagneActualitésUn équipage mixte sur le Trophée Mer de la Course Croisière de l'EDHEC

Actualités

Handirection du Monde, un livre handirection de l’autre

Faire le tour du monde, découvrir de nouveaux lieux, de nouvelles personnes, des cultures autres… Qui n’en a jamais rêvé ? Est-ce le « Tour du monde en 80 jours » de Jules Vernes qui fait encore rêvé des générations de globe trotteur ?

 

Enfin, faire le tour du monde c’est bien joli mais quel est le but véritable de ces envies d’ailleurs ?

Le livre Handirection du Monde, c’est justement le récit d’une envie de faire un petit tour du monde, mais que celui-ci est un sens.

Un voyage qui a du sens, est-ce vraiment sensé ? Et qui se lance dans ce type d’aventure ?

Eh bien, un groupe de 14 personnes s’est lancé dans ce voyage handirectionnel. Tout est parti de l’envie de Perrine, ergothérapeute de sa profession à l’époque, qui souhaitait effectuer ce voyage. Mais faire un tour du monde seule et cela même si l’on va à la rencontre d’autres personnes, ce n’est pas si facile. Puis, revient cette rangaine, pourquoi faire ce voyage, quel sens je luis donne ?

L’idée a germé ensuite au détour d’une conversation. Pourquoi ne pas en faire un voyage solidaire ou l’on part découvrir ailleurs, comment s’effectue la prise en charge du handicap, puisque lorsque l’on est en France on se dit toujours que l’on est mauvais.

Une association se constitue et on fignole tout un projet de voyage, autour d’un premier jalon : aller voir ailleurs comment font les autres. Comparer nos pratiques, se confronter à nos idées reçues et bien des choses encore.

Très bien, on a notre objectif, mais qui participe à ce projet ?

Nous évoquions 14 personnes engagées sur ce projet, qui sont-elles ?

Il s’agit de Perrine et de ses 7 binômes. En effet, Perrine à visiter en 6 mois, une petite dizaine de pays et à chaque escale, elle partait avec ou rejoignait une équipe de deux personnes

Cette équipe se  constituait d’une personne handicapée et d’une personne valide, qui avait pour rôle entre autre de préparer toutes les modalités de leur séjour. Vous me direz, il n’y a rien d’exceptionnel à organiser la logistique d’un voyage : billets d’avion, hébergement, prise de contact avec des structures locales…

Pourtant, pour certaines personnes en situation de handicap, c’était la première fois qu’on leur laisser la main sur les choses à faire. Après quelques moments d’incertitude et de peur de  ne pas savoir comment s’y prendre, cette projet a constitué une forme d’émancipation. Tout ceci pour en arriver au point d’orgue du voyage : la découverte de l’ailleurs et de l’autre. Cette découverte de l’altérité s’effectuant à toutes les échelles et notamment pour les personnes engagées dans le projet et qui ne se connaissaient  pas forcément avant.

Puis, il y a eu toutes les autres découvertes des autres. Au travers du récit de Perrine, on découvre les pays et les personnes en situation de handicap et structures d’accueil des personnes handicapées, chez lesquels les équpes des aventuriers de Handirection du monde réside pour quelques heures ou quelques jours. C’est ainsi l’occasion pour les personnes handicapées de l’association de rencontrer d’autres personnes handicapées, qui vivent des situations assez similaires que la leur, tout en ayant un contexte de vie autre qui conditionne des prises en charge différentes de la France.

Enfin, pour les personnes valides du groupe qui n’étaient pas familiarisées avec le handicap, c’est une  véritable découverte d’une autre manière de vivre, comme témoignera Manu qui a participé au voyage en Roumanie, avec Guillaume (IMC, infirme moteur cérébral) qui se déplace en fauteuil. Elle dira à l’issue du voyage que l’un de ses apprentissages a été d’apprendre à prendre son temps, car les déplacements prennent plus de temps ainsi que les temps pour se préparer. Pour une personne habituée à un rythme soutenu cela a constitué une nouvelle façon de percevoir le temps.

Le livre Handirection du Monde, du même nom que l’association de ces joyeux globe troteurs, raconte donc les 9 étapes de ce tour du monde qui a débuté par une une étape de préparation en Roumanie, puis qui s’en est allé vers le Canada, l’Indonésie, le Ruanda, le Cambodge, Madagascar, la Réunion, le Maroc et le Chili.

Il s’agit d’un livre riche d’expérience et de partage où les anecdotes se succèdent tout au long du récit, difficile à résumer et que je  vous invite à lire, notamment si vous souhaitez découvrir qui sont toutes ces personnes qui ont participé au projet. Car, si leur identité n’a pas été révélé, c’est pour vous donner envie  de lire le livre…

Surtout que parmi ces voyageurs intrépides se cachent quelques membres de Starting-Block.

Non, non, il ne s’agit pas d’une ruse commerciale  pour vous faire acheter le livre ! Ce n’est pas notre genre ! Vous pouvez également retrouver les aventures des membres de Handirection du monde au travers de la page facebook et découvrir entre autres toutes les photos, par étape.