Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilLa campagneActualitésCampagne 2015, c'est parti !

Retours sur

Vie associative et inclusion à l'Université Paris Diderot

Lors de la Journée Handivalides du 27 mars à l’Université Paris Diderot, les étudiants ont souhaité explorer les pistes pour une vie étudiante plus accessible. Plusieurs associations étudiantes de l'université ont répondu à l'appel avec une diversité de projets qui a rendu les échanges très riches : Handi Paris 7, Ciné Sept, Chœurs Inter-universitaires, la Fédé P7, Nanopotes, l’association de Musique de Paris Sept (AMPS) et Retrogamin. Ce temps a permis de mettre en lumière les nombreuses initiatives déjà mises en place par ces associations, leur volonté d'être proactives et d'identifier de nouvelles pistes d'action.

Journée Handivalides - Université Paris Diderot

Les associations étudiantes ont d'abord présenté leurs initiatives pour rendre leurs actions accessibles : demande de subventions à l’université afin de couvrir les aménagements nécessaires à la participation d’un étudiant en fauteuil au week-end d’intégration (Fédé P7), festival de jeux vidéos accessibles aux personnes déficientes visuelles (Retrogamin), projection de film en audio-description et sous-titrage pour les personnes sourdes et malentendantes lors de la Journée Handivalides (Ciné Sept), sortie canoë ‘’Handi-valides’’ (Handi Paris 7).

Ensuite sont abordés les leviers pour faciliter la participation active des étudiants handicapés au sein des associations étudiantes. Certaines associations ont mis en place des aménagements pour répondre aux besoins d’accessibilité, notamment l’accessibilité informatique (logiciel de synthèse vocale utilisable sur ordinateur et IPhone). Les associations peuvent également s’appuyer sur la norme W3C qui permet une accessibilité directe du site internet.

Cependant, nombreuses d’entre-elles ont évoqué leur difficulté et interrogations. Par exemple, la Fédé P7 dispose d’un stand lors des inscriptions à l’université. Or aujourd’hui, la majorité des supports de communication sont des supports papier. Handi Paris 7 explique que le relais handicap peut s’avérer un relais d'information efficace. Les associations concernées peuvent également travailler en lien avec les autres services administratifs de l’université (culture, sport) sans forcément transiter par le relais handicap.

Des pistes d'actions ont été identifiées à l'issue de ce temps. Chaque année le BVE (Bureau de la vie étudiante) édite un guide des associations du campus. Il pourrait être intéressant de travailler sur un logo ‘’association handi-accueillante’’ pour que les associations puissent marquer leur démarche inclusive.

Cela peut se faire également directement vers les nouveaux étudiants en début d'année scolaire sur les lieux d'accueil dont disposent les associations. L'association Starting-Block diffuse une Charte « Etudes supérieures et Handicap » pour les associations qui souhaitent s'engager dans cette voie et proposera dès la rentrée des temps de formation dédiés.

Antoinette Reyre et Sasha Rubillon, Starting-Block

A visionner ! La vidéo réalisée par l'université avec tous les moments forts de la Journée Handivalides.