Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésRetour sur

Ma première animation du "repas insolent"

Bonjour à tou-te-s ! Je m’appelle Djason, je fais partie de l’équipe de Starting-Block depuis deux mois maintenant (en Service Civique Volontaire) et samedi 28 novembre j’ai participé pour la première fois à l’animation d’un Repas Insolent.

Cette animation concerne 16 à 35 participants de plus de 15 ans, se déroule sur 2h/3h et a pour but de sensibiliser aux inégalités mondiales, crées et renforcées par la mondialisation, et de développer un regard critique sur l’organisation actuelle des relations internationales. Autant vous dire de suite, c’est un jeu provocateur et choquant ! On joue énormément sur la mise en scène pour dynamiser les échanges et rendre l’animation interactive.

Bref !

D’abord, préparation la veille car le « Repas Insolent » inclut la mise en place de plein d’ingrédients, assez longue à préparer… Mais le résultat en valait la peine. Le lendemain matin, après avoir passé quelques heures à se mettre dans la peau de nos personnages et à finaliser l’installation, l’animation a pu commencer.

Nous avons donc commencé par répartir le groupe de personnes en 5 « zones géostratégiques » : les Pays Industrialisés, l’Amérique Latine, l’Afrique Sub-Saharienne, l’Asie et le Monde Arabo-Musulman.

De mon point de vue, les personnes semblent s’être réellement rendu compte que les inégalités mondiales étaient très présentes, et que nous avons souvent tendance à « fermer les yeux ». Etant animateur sur une partie du jeu seulement (et par conséquent observateur le reste du temps) j’ai pu noter à quel point les personnes en Afrique Sub-Saharienne ou en Asie se sentaient mal à l’aise, voire frustrées, par les inégalités recréées dans le jeu et a contrario, à quel point les Pays Industrialisés se sentaient riches voir dominateurs. Chaque participant est bien rentré dans son personnage, et j’ai trouvé cela extraordinaire !

Enfin, mon rôle, celui de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) était un rôle purement sarcastique. J’avançais des propos tel que l’égalité et la nourriture pour tous, alors que j’établissais seulement des règles pour « justifier » ces inégalités. Par ailleurs, l’Afrique Sub-Saharienne et l’Asie se sont clairement sentis délaissés et étaient quand-même un peu agacés.

J’ai vraiment pris du plaisir à jouer ce rôle, et à participer à cette animation. Même si j’étais censé représenter un obstacle, cela a clairement montré que les acteurs comme l’OMC ne représentent pas les seules solutions (voire pas une du tout !).

Pour ma part, l’objectif du jeu a été atteint et il me tarde de recommencer !