Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésRetour surSoirée doc'action "Barakeden"

Un coup d’œil dans le rétro des WEF

L'évolution du WEFA l’occasion du 20ème Week-end d’Echanges et de Formation des 6 et 7 avril derniers, nous avons fouillé dans les archives de Start et retrouvé les photos et documents qui nous ont permis de refaire la courte et riche histoire de ces incroyables week-ends. Lors du 20e WEF, une exposition en 10 tableaux retraçait ainsi les principales évolutions et différents temps forts des WEF.

La préhistoire :

Les origines du WEF remontent à mai 2002. Les associations membres de la toute nouvelle « plate-forme solidarité internationale» se réunissent dans un gîte à Crèvecœur en Brie dans le 77. Au programme : l’éducation au développement en milieu scolaire, le commerce équitable et la préparation d’une animation collective à destination des collégiens (le futur « jeu des villageois »).

Mais l’histoire du WEF commence officiellement en novembre 2003 quand la formation devient nationale et réunit des participants d’associations lilloises, lyonnaises et nantaises. C’est à partir de là que l’on commence à compter… Au rythme de deux week-ends par an, le compte est bon, ça fait bien 20 WEF !

Le dojo de l'école polytechnique transformé en dortoir en octobre 2004Terminologie :

Dans les premières années, on parle plutôt d’Education Au Développement et à la Solidarité Internationale « par les jeunes, vers les jeunes ». En 2008, changement d’intitulé : on parlera désormais d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité. Il faut préciser qu’entre-temps, le week-end a fusionné avec celui organisé depuis 2002 aussi sur le thème de la citoyenneté et de la solidarité de proximité. Le message est clair : les enjeux locaux et globaux ne peuvent être séparés !

C’est aussi en 2008 qu’apparaît le désormais célèbre acronyme « WEF », très pratique pour les jeux de mots (« wef qu’on mange ? » par exemple)

Population :

Très vite, ces week-ends se sont développés. D’une vingtaine d’étudiants, ils réunissent depuis 2004 entre 100 et 150 participants issus d’une soixantaine d’associations étudiantes et de jeunes, actives partout en France. En 2006 et 2007, on y trouvait également des enseignants, des éducateurs et des animateurs professionnels puisqu’un des parcours de formation du samedi leur était destiné. Depuis, ces formations sont co-organisées, en semaine, avec nos partenaires d’Artisans du Monde, du CCFD et de Ritimo.

le wef à la neige en mars 2005Wef que ça se passe ?

Le WEF a commencé dans un gîte rustique du 77. Ensuite il a été accueilli sur le campus de polytechnique avant de prendre quartier définitivement dans des établissements d’enseignement supérieur à Paris intramuros (ESTP, Université Paris 5, ESPCI…). Depuis 2005, il a trouvé un cadre idéal dans les locaux de l’EIVP, l'Ecole des Ingénieurs de la Ville de Paris, en partenariat avec l’association étudiante Génie Urbain sans Frontière. Et quand l’école a déménagé en novembre 2012… nous les avons tout naturellement suivis dans leurs nouveaux locaux de la rue Rébeval !

un concert au WEF en novembre 2006Cathy, Maxime, Isabelle, Alec, Clémence, Igor…

A l’occasion de ce 20è WEF, nous avons interviewé 20 personnes qui, à des titres divers, ont contribué à la réussite de ce projet. Ils nous disent ce qu’ils sont devenus et nous racontent leurs souvenirs de WEF.


Car il s’en est passé des choses au fil de ces éditions. Au-delà des ateliers et des rencontres, on pouvait apprendre, grâce à l'exposition, qu’il y a eu sur les WEF des concerts, des conférences gesticulées, une séance de capoeira, des Repas Insolents, des partenaires européens de Belgique et du Danemark, de la neige, une nuit dans le dojo de Polytechnique, un numéro spécial d’Altermondes, un WEF au Togo… Et ce n’est certainement pas fini. Rendez-vous les 9 et 10 novembre prochains pour l’édition n°21.

Amélie Nicaise, Starting-Block