Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésRetour surLa saison des Doc'action

Handicap : agir pour l'emploi

Le Forum Ouvert sur l'emploi des personnes handicapéesNadia Nefzaoui est responsable des partenariats privés à Starting-Block. Elle a représenté l'association au premier Forum Ouvert sur l'emploi des personnes handicapées, organisé le 14 janvier dernier au CESE (Conseil Economique Social et Environnemental), au Palais d'Iéna à Paris. Elle a répondu à nos questions.

Peux tu nous présenter cet évènement ?

Ce forum ouvert sur l'emploi des personnes handicapées était organisé par l'Agence Entreprises & handicap et placé sous le haut patronage de François Hollande. Il a réuni associations, entreprises, organisations syndicales et acteurs institutionnels autour de la question du maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés.

Quels ont été les sujets de vos échanges ?

Les participants du forum étaient réunis autour d'une question principale: « recruter, et après ? ». L'objectif était donc de dépasser les questions liées au recrutement pour nous interroger plus globalement sur l'emploi des personnes handicapées :
- Comment agir sur toute la chaîne de l'employabilité ? (parcours scolaire, orientation, accès à l'emploi, compensation des handicaps, formation professionnelle)
- Comment faire en sorte que travailler et évoluer avec un handicap relève de la pratique habituelle de gestion des ressources humaines et non plus de pratiques spécialisées ?

Quelle était la particularité de cet évènement en terme de méthodologie ?

Le Forum Ouvert est une technique d'animation assez répandue chez nos amis européens et qui se développe de plus en plus en France, pour favoriser la rencontre et l'échange entre différents acteurs. À l'inverse d'une conférence classique, le Forum Ouvert est un espace libre qui invite chaque participant à choisir les sujets qui l'intéresse, en lien avec le thème général du Forum, et à animer un groupe de travail autour de ce sujet, avec les autres participants intéressés.

C'est un cadre qui permet de susciter la participation de tous, la collaboration et la créativité !
En effet, grâce aux échanges avec des participants issus d'horizons différents - entreprises, associations, syndicats et institutionnels - chacun est amené à envisager de nouvelles perspectives, dans une logique de co-construction et de mobilisation pour l'action.

A quelles conclusions principales ont abouti tous ces échanges ?

34 sujets ont été travaillés par petits groupes, dont notamment celui de l'égalité des chances dans le parcours de formation initiale des jeunes handicapés.
A la fin de l'évènement et à partir des échanges de la journée, nous avons sélectionné 4 priorités :
- augmenter la compréhension du handicap, des mécanismes, des acteurs, etc.
- insister sur les valeurs qui peuvent motiver ou donner du sens à nos actions (égalité des chances, place de l'Homme, etc.)
- favoriser l'acculturation par la rencontre, le dialogue
- agir, pour concrétiser nos projets !

Qu'est-ce qu'on entend par acculturation ?

L'acculturation c'est tout ce que va permettre la rencontre de personnes différentes, dans notre façon de vivre, dans notre mode de pensée... Je lie volontiers cette notion à celle d'inclusion, qui se distingue de l'intégration ou de l'assimilation, car elle suppose un changement culturel profond permettant l'expression des différences.
C'est le message de Starting-Block : développer une société plus inclusive et solidaire !

Quelle suite sera donnée à cette journée de travail ?

Un livre blanc sera publié en février/mars 2013 et sera remis à la ministre Marisol Touraine. Pour Marie-Anne Montchamp, ancienne ministre et actuelle présidente de l'association Entreprises & Handicap, à qui l'on doit l'organisation du forum, le livre blanc doit permettre au nouveau gouvernement de se saisir des nouveaux enjeux du maintien dans l'emploi de nos concitoyens handicapés.

Qu'est ce qui t'a marquée au cours de cette journée ?

Il y a vraiment eu beaucoup d'échanges instructifs mais je retiens en particulier les propos de la représentante du Défenseur des Droits qui a rappelé à la fin de la journée que le handicap est devenu le premier motif de saisine du Défenseur des Droits (avec 20% de celles-ci). Cela rappelle à quel point l'action au sujet du handicap est effectivement une priorité !

Propos recueillis par Amélie Nicaise, Starting-Block