Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésRetour surUn week-end de création de jeux

Le CyFoH, c’était comment ?

La plénière d'ouverture du CyFoHLe week-end du 27 et 28 octobre dernier a eu lieu la première partie du Cycle de Formation Handivalides, affectueusement surnommé «CyFoH» par les Startien-nes. Nous avons voulu savoir comment les participants et animateurs l'avaient vécu...

Invariablement, le CyFoH est d'abord présenté comme un moment de convivialité et d'ouverture. Amandine, responsable du projet Hand in Hand à Euromed Management et référente de parcours sur le CyFoH, l'atteste : « Tous les membres de mon association qui ont participé au week-end en sont revenus surmotivés ! Le fait d'être en contact avec des personnes en situation de handicap permet de lever les appréhensions, et de gagner en confiance dans l'animation. »

Comme Amandine, de nombreux bénévoles impliqués dans l'organisation de la formation sont aussi des porteurs de journées de la Campagne Handivalides sur leur campus à travers une association étudiante. C'est le cas de Pauline, membre de l'association Rémisol à l'ENSTA Palaiseau. Pour sa deuxième participation au CyFoH (elle aussi en tant que référente de parcours), elle a trouvé « que tout était très sympa et super bien organisé. »

Mais le CyFoH, c'est aussi un temps de formation pour les animateurs des jumelages, des sensibilisations Handivalides et du tutorat. Déborah, nouvelle tutrice, a salué elle aussi « une belle énergie, une très bonne organisation, une vraie mutualisation des bonnes pratiques. »

Repas à l'aveugle

Les ateliers de sensibilisation à la mode startienne ont bien sûr la part belle, et retiennent l'attention des participants. « Depuis le début de mon volontariat, explique Romain (en service civique sur la campagne Handivalides et bien impliqué dans la préparation du week-end), c'était la première fois que je participais à des sensibilisations avec des étudiants. J'ai particulièrement apprécié le repas à l'aveugle, et les discussions qui se nouent avec tes voisins sans que tu saches qui c'est... Mais le plus drôle, c'est l'exercice où tu dois porter un gobelet rempli d'eau en étant assis sur un fauteuil. Maria a été complètement trempée ! »

Par rapport aux ateliers pratiques, les temps de réflexion sur le handicap dans la société ont plus de mal à recueillir l'unanimité des participants, comme l'explique Déborah : « les cours théoriques paraissent en décalage avec le reste du week-end, où tout est interactif... ».

Néanmoins tout le monde souligne l'importance de réfléchir sur ces enjeux. « J'ai beaucoup apprécié l'approche anthropologique de l'enseignante-chercheuse en psychologie et j'ai trouvé qu'elle a su choisir de très bons exemples tirés de la vie quotidienne », assure Thibaud, étudiant à l'Ecole de Management de Strasbourg et ancien parrain de journée Handivalides.

Des ateliers de mises en situation ont également été proposés pour permettre aux étudiants de simuler un rendez-vous avec un chargé de mission handicap de leur établissement, ou de se mettre dans le peau d'un DRH confronté à un salarié en situation de handicap.

La « communauté Handivalides »

Les participants ne manquent pas d'idées pour améliorer la prochaine formation : réaliser des vidéos didactiques, aborder le thème de la sexualité, ou encore organiser une soirée dansante le samedi soir... Car si les anciens reviennent aussi volontiers au CyFoH, c'est que ce temps de formation est avant tout un temps d'échange d'expériences qui permet de faire le plein de motivation. Comme le signale Amandine : « être au milieu d'un groupe d'une centaine de personnes permet de sentir l'envergure de notre action, même si sur ton campus tu as l'impression que peu de personnes se sentent concernées par le sujet... »

Avant de vous donner rendez-vous le 8 décembre pour la prochaine journée du CyFoH, laissons le mot de la fin à Thibaud : « Au milieu de jeunes de toute la France, j'apprécie vraiment de me sentir intégré dans cette communauté Handivalides ! »

Propos recueillis par Jean-Marc, Starting-Block

Pour connaître les prochaines formations de Starting-Block, rendez-vous sur www.starting-block.org/formations !