Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésRetour surReportage sur le milieu scolaire à Start' : épisode 3

Un « apàt impertinent » multiculturel

quatre jeunes autour d'une tableAu début du mois de décembre, une petite équipe de Starting-Block est allée à Barcelone pour animer une formation Repas Insolent, la première en Espagne ! Récit à plusieurs voix de cette « comida impertinente », ou « apàt impertinent » en catalan !

Tout commence en août, quand Clara, volontaire à COCAT (Barcelone), vient participer à la formation-action Hémisphères proposée par Frères des Hommes à Paris. La condition à la participation de ces 30 jeunes venus de toute l'Europe ? A leur retour dans leur pays, ils doivent monter un projet, comme par exemple, une journée de sensibilisation:

« C'est durant cette formation que les animateurs m'ont parlé du Repas Insolent, dont le principe correspondait au projet que j'avais envie de réaliser. A mon retour à Barcelone, en travaillant sur cette idée, nous avons pensé à participer à des formations Repas Insolent en France, notamment à celle de Montpellier en octobre mais nous n'avons pas pu venir. Nous avons donc eu l'idée de retourner le problème : pourquoi former une seule personne s'il est possible d'en former 25 en une seule fois à Barcelone ? C'est comme cela que nous avons contacté Starting-Block... »

Une formation Repas Insolent à Barcelone ? Nous avons hésité... 2 minutes !
Mais après l'euphorie, vient le temps de la réflexion: pas si simple d'animer en espagnol une formation qui s'adresse normalement à un public français. Clara s'occupe de la traduction du livret d'animation (merci Clara !), pendant que nous nous affairons à l'adaptation de notre discours et des supports visuels dans la langue de Cervantès (ou presque). Mais au-delà de la langue, comment adapter l'outil en espagnol et à la réalité espagnole/catalane ? Comment va être perçue l'animation ?

Grâce au fait que le Repas Insolent repose sur des données macroéconomiques, il a été assez facile d'adapter l'animation, même si quelques recherches supplémentaires et astuces ont été nécessaires comme le montant de l'Aide Publique de l'Espagne, son PIB, l'accent bien français des dirigeants du FMI et de l'OMC... Certains happenings ont d'ailleurs été imaginés l'après-midi avec les participants pour adapter le Repas à la réalité de l'Espagne, notamment dans l'idée de développer le lien avec l'Amérique latine pendant le jeu.

Arrivées vendredi après-midi à COCAT, on rencontre Clara, aussi dynamique que nos échanges par mail l'avaient laissé présager. Puis on fait le tour des derniers préparatifs : nourriture, café pour la formation, photocopies... tout semble prêt ! Un peu de pression se fait sentir, c'est que ce n'est pas rien! La journée s'adresse à des animateurs de 8 associations différentes et pas moins de 7 nationalités sont représentées : des Grecs, Italiens, Français, Espagnols, Brésiliens, Mexicains et Chiliens ! Autant dire que le Repas Insolent va faire des petits dans le monde entier!

La journée se déroule très bien. Dans l'après-midi, après un atelier de réflexion sur l'animation, deux intervenants nous rejoignent : Miquel Vallmitjana, de la Cooperativa Germinal Vallès (coopérative de consommateurs) aborde la thématique de la souveraineté alimentaire et Iolanda Fresnillo de l'Observatoire de la Dette, fait une présentation sur la dette extérieure et la situation de l'Espagne dans la zone euro. Merci à eux pour leurs apports, leur accessibilité et leur gentillesse !

Ce que l'on gardera en tête à l'issue de cette expérience c'est la rencontre avec des jeunes adultes militants. Il nous a semblé en effet partager les mêmes valeurs, les mêmes réflexions, le même engouement pour la sensibilisation et les outils pédagogiques. Apparemment, par-delà les frontières, quand il s'agit d'éducation à la citoyenneté et à la solidarité, nous parlons tous la même langue !

Et maintenant Clara, quelle est la suite des évènements ?
« Nous allons nous réunir avec quelques participants de la formation pour reparler de cette journée et des projets futurs. La semaine prochaine, je serai à Paris pour le séminaire de valorisation des projets Hémisphères et COCAT m'a proposé de faire un retour sur la formation Repas Insolent. Au retour de Paris, on refera sûrement un point sur les animations futures, mais nous avons d'ores et déjà une demande des animateurs de la « Federación Catalana de l'Esplai » (centre de loisirs), qui voudraient participer à un Repas Insolent ! »

Merci à Clara et Fanny de COCAT pour votre dynamisme et pour avoir permis au Repas de continuer à traverser les frontières ! « Suerte » pour vos prochains projets !

Fanny et Marie, Starting-Block