Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésRetour surLes universités d'été de Start

L'arrivée de Sting à Starting-Block

Carla et son chien guide, un labrador noir nommé StingDepuis quelques mois, un drôle de personnage à quatre pattes s'agite dans les bureaux de Starting-Block. Par son caractère affectueux et joueur, il a conquis le coeur de toute l'équipe... Carla, animatrice de Starting-Block déficiente visuelle nous raconte comment Sting, son chien guide, est entré dans sa vie, il y a quelques mois. L'équipe Handivalides compte désormais un nouveau membre !!!

Avoir un chien guide : un long parcours...

Avoir un chien guide, c'est une décision qui doit être mûrement réfléchie. Ce fut mon cas. J'avais envisagé cette idée depuis longtemps. J'aime les animaux et pour moi, cela signifiait beaucoup et notamment une certaine liberté. Toutefois, je ne m'y suis pas engagée tête baissée. Il était essentiel pour moi, que cette démarche réponde à une véritable nécessité, mais surtout aussi que je sois prête mentalement à accueillir mon futur chien guide.

En mai 2008, j'initiais une nouvelle page de ma vie, en faisant mon entrée dans le monde du travail. Lors de mon entretien d'embauche, j'ai rencontré un autre candidat qui avait un chien guide. Nous en sommes venus à parler de celui-ci et suite à cette conversation, j'ai réfléchi de nouveau à l'idée de faire une demande. Quelques jours après, je contactais l'association « Ecole de chien guide de Paris », pour prendre un rendez-vous, et obtenir les informations nécessaires pour poser une demande.

Il est important de souligner que les démarches pour obtenir un chien guide sont assez longues et que l'attente ensuite peut sembler interminable. En effet, il faut compter une moyenne de deux ans, avant d'obtenir son chien, car la liste est longue. Quoiqu'il en soit, dès lors que l'on dépose une demande, débute une série d'entretien qui permettront de déterminer les attentes du futur maître, mais surtout de déterminer le profil de ce dernier, afin de trouver le chien qui lui correspondra le mieux.

En ce qui me concerne, je peux dire que la chance était de mon côté, car mon attente a été relativement courte : Sting entrait dans ma vie, un an et trois mois, après ma candidature. Toutefois, je dois avouer que j'ai un peu harceler l'association, en leur téléphonant presque tous les mois. J'ignore, si cela a joué en ma faveur mais ce qui est sûr, c'est que je ne manquais pas de détermination.

La rencontre avec Sting

Le 3 juillet 2009, on me présentait un chien qui pouvait potentiellement me convenir : Sting, un magnifique labrador noir de 16 mois. Après un petit tour de quartier, avec lui et la personne en charge de mon dossier, il est apparu que Sting correspondait bien à mes attentes. On fixa aussitôt un rendez-vous pour le 20 juillet, afin que je rencontre le directeur de l'école et l'éducateur de Sting. L'entretien avec le directeur fut l'un des plus impressionnant que j'ai connu dans ma vie. J'ai eu l'impression d'être scrutée à la loupe, psychologiquement décortiquée : je pense surtout que le directeur aime trop les chiens formés dans son établissement pour les confier à n'importe qui !

La remise de chien guide consiste normalement à quatre jours de pré stage, où l'on découvre son futur chien, on apprend les premières notions, les soins à lui faire, etc.... Et, ce dernier vient passer quelques jours dans son futur foyer. Par la suite, ont lieu deux semaines de formation à l'école de chien guide où l'on apprend tout sur notre chien guide, les ordres à lui donner, comment se déplacer avec lui, utiliser le harnais et l'étrier. Enfin, la base fondamentale pour vivre et travailler avec son chien, car c'est au quotidien que la complicité et l'apprentissage s'affine. Il faut un minimum de six mois pour voir si une équipe roule.

Sting, le plus beau et le meilleur des chiens !

Le 3 août dernier, Sting devenait très officiellement mon chien guide et ma vie a changé. Tout d'abord, il est incontestable que mon chien est le plus beau et le meilleur. Je ne suis pas très objective évidemment, mais c'est toutefois incontestablement un très bon chien. Il n'était pas de prime abord destiné à être chien guide. Son éleveur le destinait à une vie de concours, parce qu'il était très intelligent et présentait de grandes qualités lors de son dressage. Cependant, une petite anomalie génétique, liée à sa dentition a fait basculé son destin. Il ne pouvait pas devenir reproducteur, car cette anomalie aurait été transmise à sa progéniture. Du coup, son éleveur, conscient de ses qualités et de ses compétences, a préféré le donner à l'école afin que son potentiel puisse aider une personne déficiente visuelle.

Aussitôt, sa formation à l'école de chien guide a débuté à l'âge de neuf mois. Son éducation a ensuite duré sept mois, durant lesquels il a été rigoureusement formé pour être un bon chien guide. Il est intéressant de remarquer que c'est grâce à la prise en charge financière de l'éducation de Sting par une entreprise, que cette aventure a été possible. En effet, les formations de chien d'assistance sont très onéreuses.

Ma vie a changé...

Un grand nombre de facteurs sont donc entrés en jeu, pour que aujourd'hui mon existence ait complètement changé. En quelque sorte, je revis, car j'ai retrouvé une certaine autonomie que j'avais perdu au fil du temps. Sting est mes yeux, mais il est plus que ça. Il est devenu une partie de moi, peut-être la meilleure. Même si certains jours sont plus difficiles que d'autres dans notre collaboration, je ne rendrais pas mon chien pour tout l'or du monde. Désormais, je suis indissociable de mon chien et on se conjugue en Carla et Sting.

Cependant, je tiens à souligner un élément essentiel, pour toute personne qui souhaiterait faire une demande de chien guide. Un chien guide n'est pas un simple objet, avec une fonction, avec un travail fixe. Non, il s'agit d'un être vivant, avec une intelligence certaine et beaucoup d'amour pour son maître. Par conséquent, il faut savoir que c'est un investissement à plein temps, qui demande réciproquement confiance et d'amour. Plus on respecte notre chien et plus il nous donne. Quoiqu'il en soit, ça en vaut la peine...

Carla, animatrice des ateliers déficience visuelle de Starting-Block