Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésPortraitLa mobilité internationale engagée, responsable, solidaire, avec Parcours le Monde IDF

La mobilité internationale engagée, responsable, solidaire, avec Parcours le Monde IDF

Parcours le Monde IDF est une association qui développe la mobilité internationale pour les jeunes francilien.nes de 18 à 30 ans, et propose un accompagnement individuel pour des jeunes ayant moins d’opportunités, afin de les aider à lever les freins qui les empêchent de se lancer.

A Parcours le Monde, nous abordons le voyage comme une expérience globale permettant d’ouvrir le champ des possibles sur bien des aspects. Voyager, c’est aller à la rencontre de l’autre et de sa culture, c’est acquérir des aptitudes et savoir-être utiles pour construire son chemin, et c’est aussi se rencontrer soi-même autrement. Les chargées d’accompagnement partent des motivations et des envies de l’individu en prenant en compte sa situation globale pour trouver le dispositif qui lui correspond.

Le volontariat international est un cadre idéal pour (s’)expérimenter tout en contribuant à des activités utiles au niveau local et en tissant des liens locaux et internationaux.

Les programmes de mobilité européenne tels qu’Erasmus+ et le Corps Européen de Solidarité, proposent différents formats de départ et thématiques de projet, parmi lesquelles figure de plus en plus la protection de l’environnement.

Parcours le Monde IDF en est témoin : d’ici la fin de l’année 2020, 3 échanges de jeunes auront lieu en Bulgarie et en Roumanie, invitant les participants à réfléchir et à agir pour l’avenir de la planète, la gestion des déchets, ou leur réemploi de manière créative, ou encore, préserver sa santé et celle de la Terre.

Le choix du transport en commun pour rejoindre la mission est l’occasion pour Parcours le Monde IDF d’apporter une touche verte : nous éveillons les jeunes à l’impact de leur trajet, en les encourageant à prendre le bus ou le train plutôt que l’avion.

Et puis, la rencontre avec le monde est parfois un élément déclencheur en soit, d’une autre façon de penser. Ainsi, Allan, actuellement en Indonésie dans le cadre d’un Service Civique International exprime : « Maintenant je me dis que l’argent ne fait pas le bonheur, que voilà c’est nécessaire pour vivre mais qu’il n’y a pas besoin de s’acheter le dernier téléphone ou la dernière paires d’Adidas pour se sentir bien. C’est fini la surconsommation pour moi, je veux vivre autrement ! Je dirais pas que je suis un écolo mais quand même, j’ai envie de faire plus attention et de consommer différemment, de faire attention à ma santé aussi ».

Plus d’infos sur Parcours le Monde.