Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésPortrait

Portrait de l'association ISF-Limoges



Portrait de l’association ISF-Limoges membre du réseau SENS avec l’aide de Felix ancien président mais toujours engagé !


Nous sommes dans un cadre assez particulier parce que ISF Limoges organise le RESIC cette année, on a profité d’avoir l’un des organisateurs près de nous pour lui poser quelques questions autour de l’événement et du groupe local.


Salut Felix, qu’est-ce que c’est le RESIC ?

C’est un weekend fédératif co-organisé par un GL d’ISF et la fédération. L’occasion de se rencontrer pour les membres autour d’atelier animés autour des questions de la citoyenneté et de nos actions au sein de nos assos respectives. Certains ateliers du RESIC parlent d’une thématique commune, cette année il s’agit du phénomène de dépolitisation de la technique.


Qu’est-ce que t’en penses de la thématique de cette année ?

C’est un sujet qui m’intéresse énormément car il nous permet de nous questionner sur nos pratiques et nos choix, que ce soit dans notre vie quotidienne ou au cours de notre formation. On se rend compte finalement que chaque action citoyenne est politique et qu’il est important de prendre conscience de ça.


Vous faites partie des groupes locaux d’ISF adhérents au réseau SENS avec qui on échange le plus et ça me fait penser que l’ECS occupe une place assez importante dans votre action. C’est le cas ? A quoi tu l’attribue ?

Alors, en fait nous apprécions particulièrement porter des événements que ce soit AlimenTerre ou la Semaine de l’environnement. On a pris l’habitude d’animer des ateliers ECS car c’est un bon moyen d’échanger avec des personnes extérieures à l’association. Pour ma part, depuis l’année dernière je porte ces actions et j’y trouve un épanouissement personnel qui m’incite à répéter l’expérience dès que je peux. C’est le cas à ce RESIC.


Trop bien, c’est le cas pour moi aussi, nous avons animé avec Leeo bénévole à Starting Block un atelier sur le Transhumanisme… et toi c’était sur quoi ton atelier et comment ça s’est passé ?

Je suis assez content du déroulement de l’atelier. Il était fait en partenariat avec Artisans du Monde Limoges et portait sur le commerce équitable. Nous mettions en avant les inégalités entre les pays quand il s’agit des relations commerciales.
Ce qui a beaucoup aidé c’est le choix de l’outil car il allait très bien avec nos objectifs. Il s’agit du Jeu du commerce mondial. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un jeu de rôle dans lequel le participant incarne des pays producteurs et l’animateur La Banque Mondiale. Du coup on vit bien toutes les interactions, toutes les manipulations ou les pressions qui peuvent subir un pays quand il s’agit de négocier avec un gros requin.


Très d’accord il est très bien ce jeu, ceux qui veuillent l’animer, n’ayez pas de craintes !
Felix t’a été président d’ISF Limoges l’année dernière et tu continues engagé et administrateur pour la deuxième année, quel est pour toi le moteur pour maintenir cet engagement ?

Il y a beaucoup beaucoup des facteurs, je ne pourrais pas facilement dissocier les choses. Peut-être d’une, le fait que j’ai des très bonnes relations avec la team et le nouveau bureau, aussi le fait d’être membre d’e la Fédération LEA qui a pour but de fédérer les associations étudiantes de Limoges. Mais surtout le fait que j’ai vécu une expérience formidable l’année dernière par exemple liée aux projets de l’asso et de la fédération comme le RESIC et le JESSI.


Merci beaucoup Felix pour répondre à ces questions, en plus tu dois avoir plein de truc à faire et avec la fatigue du weekend pas évident de répondre à un intervieweur à 20h un samedi, d’ailleurs allons plutôt boire un coup !

Merci à toi, ça m’a fait plaisir ! T’as raison il fait soif !

 


Propos recueillis par César, animateur du réseau SENS