Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésPortraitPortrait de l'association ISF-Limoges

Portrait de l'association Ebisol

Aujourd’hui nous allons voir les médecins ! N’ayez pas peur je ne suis pas malade, tout au contraire avec l’aide de Myriam, vice-présidente réseaux d’EBISOL nous allons découvrir, comme tous les mois, les activités d’une association membre du réseau SENS !

 

Salut Myriam ! Merci de nous accorder ce petit temps de partage, pour commencer veux-tu nous expliquer ce qu’est EBISOL ?

 

Salut ! Bien sur ! EBISOL est une association de solidarité étudiante, attachée à l’UFR de médecine Paris 7 Diderot. Les activités de l’asso sont divisées en 7 pôles :
- Agora : Qui se charge des réflexions autour de la sensibilisation, l’éducation à la Citoyenneté et les départ en projets, surtout SI cette année.
- Enfance : Sensibilisation dans écoles et collèges et vers les étudiants de médecine par rapport à l’enfance en général.
- Environnement : En partenariat avec les AMAP, il se charge de la sensibilisation aux thématiques de consommation et environnement. Ce pôle a instauré le tri de déchets à la fac et organise la nuit des Néons (Lors desquelles on se balade en ville et on éteint les lumières des enseignes des magasins) De quoi en être fiers !!
- Handicap : Comme son nom l’indique sensibilisation aux problématiques liées aux divers types de handicap, par exemple par des repas dans le noir ou l'initiations à la langue de signes.
- Intégration : Qui s ’occupe des personnes en situation d’isolement social que ce soit des individus en situation de précarité ou bien des personnes en maison de retraite. Chaque dernier dimanche du mois est organisé un goûter solidaire place du Châtelet.
- Olympe : Qui s’occupe à la sensibilisation aux discriminations liées au genre ou à l’homophobie. (travail autour des phrases sexistes qu’on peut entendre lors des stages de médecine, séminaire pour les étudiants en médecine sur l’accompagnement des femmes victimes de violence)
- Prévention : Sensibilisation autour de la sexualité, les drogues (alcool, tabac) ou encore l’obésité

 

Du coup la place de l’ECS est centrale dans l’association, non ?


Oui, mais notre premier objectif est d’ouvrir les portes aux étudiants qui commencent tout juste à s’intéresser à ce type d’engagement. on conçoit ça comme un processus et on essaye d’abord de proposer des activités festives ou liées au sport, pour ouvrir par la suite l’espace vers les réflexions plus larges. Ce n’est pas forcement lors de la première activité avec nous que les étudiants se trouvent au milieu d’une animation et un debriefing ! Un exemple c’est l’Hôpital Des Nounours du Pôle Enfance, il sert à présenter le fonctionnement des hôpitaux par la mise en situation, ça ouvre par la suite à s’impliquer dans d’autres ateliers. Chaque pôle vit cet enjeu entre amener les gens sans le brusquer mais ne pas renoncer au contenu critique.

 

Ça doit beaucoup parler à d’autres associations étudiantes ! Et dis-nous Myriam, de ton côté, comment es-tu arrivée à EBISOL ?


Au tout début de ma deuxième année de médecine une des anciens membre d' Ebisol m'avait présenté tout les projets de l'association : la Nuits des Néons, les goûter solidaires, les collectes de jouets . Je me suis tout de suite reconnue dans ces activités et j'en ai fais tout au long de l'annnée. Mais ce qui m'a vraiment poussé à en faire partir, c'est les journées de sensibilisation à la solidarité dont on ne découvre bravement le principe qu'en y participant.


Donc Après je me suis surtout impliquée dans le pôle AGORA : Pour tout dire ça m’a toujours fasciné la capacité du pôle agora de commencer à parler d’un sujet « chiant » ou « complique » genre les accords économiques, la géopolitique et commencer petit à petit à entrer dans le détail et apprendre plein de choses comme s’il s’agissait d’une conversation entre potes ! Alors que d'ordinaire ce sont des sujets qui sont souvent éviter dans les conversations car jugés trop lourds.
Ce qui m’a motivé à devenir VP réseau c’est après avoir participé un wiki weekend d’E&D. J’ai vu plein d’assos différentes de la mienne ce qui m'a poussé à sortir de mon confort et prendre conscience de toutes les possibilités qui s'offraient à nous. En revenant dans ma petite sphère se poser j’ai voulu que plus des gens d’EBISOL aillent en formation, échangent leur savoir-faire et s'ouvrent à la vie associative hors de notre faculté.

 

Il va falloir que moi aussi je vienne au Pôle Agora franchement.
Nous faisons le WEF du réseau SENS à RENNES cette année et du coup à EBISOL vous avez aussi votre propre rendez-vous qui s’appelle le WEE (Weekend EBISOL) c’est bien ça ?

 

Oui, bien que pour l’instant il reste ouvert seulement pour les étudiants de la fac de médecine nous espérons pouvoir l’ouvrir plus tard à d’autres assos.
Le but de notre WeE est de faire une parenthèse dans notre vie étudiante et citadine pour partir à la campagne et réfléchir par rapport aux actions des pôles. Tout ça dans une atmosphère festive !!
Pour celui de Mars 2017 nous sommes déjà 77 participants SANS COMPTER le bureau !

 

Merci beaucoup Myriam pour toutes ces infos, je pense que d’autres assos des écoles de médecine voudront vous contacter bientôt pour être contaminées par le virus « ECS » ! (lol la blague pourrie pour bien fermer l’article..)

 

Propos recueillis par César, animateur du réseau SENS!