Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésPortraitLes tuteurs en séance : la frise des filières

"Le WEF, c'est plein de belles rencontres"

Alizée et Simon, colocataires dans la vie et super duo de bénévoles à Starting-Block. L’un est en master de logique mathématique, l'autre part faire le tour de l'Amérique Latine après une licence de médiation culturelle.

Bénévoles

En quelques mots, Alizée, Simon, quel bénévole est votre colocataire ?

Simon > Hallucinante ! Elle est capable de se lever à 7h pleine d'énergie alors qu’on a fait la fête la veille jusqu'à 4h. Alizée, quand on lui demande son doigt, elle donne son bras. Elle est arrivée dans le milieu de l'ECS sans rien connaître et a parfaitement réussi à s'intégrer en un quart d'heure. Si vous êtes capable de supporter la bonne humeur le matin, je vous la conseille comme coloc, mais dans tous les cas, l'avoir comme bénévole est indéniablement un plus !

Alizée > La devise de Simon, ça pourrait être "lentement mais sûrement" ! Un bénévole posé, qui ne court pas partout. Mais sous cette lenteur apparente il est terriblement actif et motivé. Accompagné par quelques litres de café et parfois de bière, il est toujours présent et efficace malgré ses petits yeux endormis. Par exemple, il s’est investi à fond sur le WEF : de l'accueil du matin à l'animation du jeu Agripoly, jusqu'à la fabrication d'une cuvée spéciale de bière artisanale, La WEF, pour l'apéro du samedi soir ! Je vous le recommande vivement aussi bien comme coloc que comme bénévole (en revanche, prévoyez quelques litres de café comme carburant.)

Pourquoi êtes-vous bénévoles au WEF ?

Simon > J’y suis arrivé par l'intermédiaire d'une des assos du réseau SENS, Ar Vuhez, basée à Rennes. J'ai fait mon premier WEF en mars 2012 en tant que participant. Puis quand je suis arrivé à Paris, j'ai cherché une association dans laquelle m'engager et Starting-Block est venue assez naturellement. Ensuite, j’ai appris que le WEF était à 30 mètres de chez moi, ce qui m'a grandement motivé à y participer.

Alizée > Pour moi, c’était un peu par hasard. L'an dernier, Simon m'a demandé si je voulais passer un super week-end et rencontrer des personnes extraordinaires. Il m'embarque donc dans l'équipe de bénévoles du WEF de novembre 2013 et j'y ai découvert des gens très motivés et l'ECS. En sortant de cette première expérience, la tête pleine de bonnes expériences et de belles rencontres, j'ai voulu réitérer l'aventure.

Quels sont vos engagements associatifs ou dans l'ECS ?

Simon > J'ai d'abord été bénévole dans l'asso de mon lycée qui tenait une petite cafétéria autogérée pour les lycéens sur le temps de midi. J'ai ensuite continué avec l'association Ar Vuhez à Rennes et le réseau Grappe et enfin Starting-Block. Par ailleurs, j'ai été bénévole à plusieurs reprises au Festival du Roi Arthur, un petit festival de musique à côté de Rennes.

Alizée > Pour ma part, je ne peux pas parler d'un réel engagement dans l'associatif. J'ai différentes expériences de bénévolat, notamment dans l'organisation d'événements culturels. Depuis pas mal d'années, je suis bénévole sur différents festivals, essentiellement de théâtre de rue et de marionnettes. J'aime beaucoup donner un petit coup de main sur des temps ponctuels mais j'ai encore du mal à m'engager sur la durée.

Votre petit plus ?

On habite à deux pas de l'école où à lieu le WEF !

Alizée et Simon, bénévoles à Starting-Block.