Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésPortraitPortrait de l'association ISF-Limoges

Semaine de l'Environnement 2014

Photo de la Semaine de l'EnvironnementLa Semaine de l’Environnement coordonnée par le Réseau Grappe a débuté en février. Starting-Block a rencontré Manuel et Julie pour en savoir plus sur la vision alternative de l’écologie portée par le mouvement et sur cet événement étudiant national.

Le Réseau Grappe veut promouvoir une vision alternative et engagée de l’écologie, une vision politique qui implique un réel projet d'émancipation, comment cela se traduit dans vos engagements associatifs ?

Cette visée politique d'émancipation est expérimentée tous les jours au sein du Réseau Grappe puisque nous considérons que les moyens et les processus par lesquels nous passons pour mettre en place nos projets sont tout aussi importants que les projets en eux mêmes. En effet, nous accordons une attention toute particulière aux processus de décisions au sein du réseau pour respecter le principe d'horizontalité. Cela peut parfois sembler contraignant mais c'est la condition nécessaire pour impliquer tous les membres, surtout dans un contexte étudiant comme le nôtre puisque chaque année, de nouvelles personnes arrivent et quittent leur association !

Notre engagement se caractérise également par une vision de l'environnement beaucoup plus large que celle communément admise. Nous souhaitons questionner notre environnement, politique, social et économique pour avoir une vision globale et engagée des enjeux liés aux thématiques qui nous intéressent.



Affiche Semaine de l'Environnement 2014La 11e semaine de l'environnement que vous coordonnez a été lancée en février et se tiendra jusqu'en avril, dans 7 villes en France.
Quels vont être les moments forts ? Ou trouvez toutes les infos pour participer ?
Les semaines de l'environnement auront lieu dans les villes de Perpignan (du 4 au 14 avril) avec Energie Citoyenne, Montpellier (du 22 au 29 mars) avec l'Ouvre Tête, Avignon (du 25 au 29 mars) avec Latitudes, Grenoble (du 31 mars au 5 avril) avec l'Effet Papillon, Strasbourg (du 9 au 17 avril) avec Campus Vert, Rennes (du 16 au 23 mars) avec le collectif SDE Rennes, et Tours (du 10 au 16 février) avec l'Apné.

Il est possible d'avoir accès à la programmation complète dans chaque ville en se rendant sur le site des associations organisatrices citées ci-dessus, ou en se rendant sur le site du réseau Grappe à la rubrique Semaine de l'Environnement.

S'il n'y a pas de thématique commune cette année, les associations mettent en place des événements similaires et portant sur les mêmes thématiques telles que l'alimentation alternative, l'environnement au sens large, la réappropriation de nos espaces publics...


Est-ce encore possible pour une association étudiante de vous rejoindre et d'organiser une semaine en 2014 ?

Oui, c'est encore possible si ses dates ne sont pas trop éloignées de celles déjà définies. De plus, nous attachons une importance particulière au fait que chaque association membre porte cette vision alternative et engagée de l'écologie commune au réseau.

L'année 2014 est l'année internationale de l'agriculture familiale, avez-vous prévu des actions particulières dans ce cadre ?
Considérez-vous que cela puisse faire avancer les idées que vous défendez auprès du public, des institutions ou des entreprises ?

Nous sommes en effet en train de préparer des actions de sensibilisation autour de la question de l'agriculture familiale. Ce ne sera pas dans le cadre de la semaine de l'environnement car le calendrier est trop serré d'ici mars pour avoir une action coordonnée qui ait du sens. C'est la commission alimentation et agriculture paysanne qui se charge de travailler ce sujet. Nous avons fait la proposition d'un cercle d'animation de Repas Insolents avec une approche particulière sur l'agriculture familiale. Dans chaque ville, le Repas Insolent serait suivi d'un débat sur ce thème. Nous collecterions les comptes-rendus de ces débats pour en faire une synthèse sous la forme d'un article d'opinion. Dans un souci de toucher le plus d'étudiants possibles et le grand public, nous avons partagé cette idée à d'autres réseaux comme le réseau SENS, Etudiants et Développement, Ingénieurs sans Frontières qui sont prêts à relayer cette mini campagne de sensibilisation via l’animation du Repas Insolent.

Propos recueillis par Emilie Ouchet,

Starting-Block