Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésPortrait"L'éducation populaire, c'est une transmission mutuelle"

Latitudes, une association en pleine évolution

Photo jeu de la ficelle Le WEF est le gros temps fort des associations du réseau Sens. Nous avons donc profité de l’événement pour poser quelques questions à Damien, de l’association Latitudes, qui est membre du Réseau Sens depuis maintenant 5 ans. Cette association d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité avignonnaise est en plein développement, à l’instar de l’évolution de nombreuses associations étudiantes dans ce secteur.

Damien, peux-tu nous expliquer l'origine de l'association ?

Latitudes est avant tout une association de voyageurs, elle est née en 2005, de l’initiative de quelques étudiants de l’Université d’Avignon désireux de faire de leurs passions pour le sport et la nature un projet de plus grande ampleur, en y ajoutant la volonté de découvrir et faire découvrir les diversités culturelles et de se rendre utiles.

Depuis cinq ans, l'association a étendu ses actions en intégrant de vastes réseaux à travers toute la France comme le réseau « Sens » et le réseau « Grappe » qui fait le lien entre toutes les associations qui souhaitent organiser la « semaine de l’environnement » dans leurs villes. Les membres de l’association ont ainsi enrichi leurs connaissances et compétences grâce à des formations comme les WEF de Starting-block.



Avez-vous des projets spécifiques dans les mois, années à venir ?

Les actions ne manquent pas ! Nous avons organisé le 18 décembre une journée internationale des migrants avec un porteur de paroles aux Halles d'Avignon le matin, un après-midi ludique de réflexion et une soirée conte.

En janvier prochain, nous organiserons une soirée carnet de voyage "l'Italie, tu l'aimes ou tu la quittes" et proposerons un jeu de la ficelle au sein du Lycée Viticole d'Orange. Dans les mois qui viennent aura lieu une formation pour les jeunes en Service Civique du Vaucluse. Cette formation est obligatoire dans leur cursus.

Le 21 mars 2014, nous organisons une journée de lutte contre les discriminations en partenariat avec la Ligue de l'Enseignement et la semaine de l'environnement en avril prochain, en lien avec le GRAPPE.

Latitudes s’est beaucoup professionnalisée ces dernières années, peux-tu nous en dire plus ?

Suite à une subvention de l'Union Européenne, Latitudes a pu embaucher à temps partiel une coordinatrice, Tiphaine (from France) et une animatrice, Katia (from Ukraine). Nous avons également recruté une personne en Service Civique pour 7 mois, Giulia (from Italie). L'association recrute ponctuellement plusieurs animateurs (trices) selon les besoins. L'objectif est bien évidemment de pouvoir pérenniser au moins un poste de coordination et un poste d'animation.


En lien avec ce développement, votre public a t-il évolué depuis la création de l'association ?

Oui, énormément. A ses débuts, l'association, alors étudiante touchait principalement le public universitaire. Désormais, Latitudes intervient dans le milieu scolaire (collèges/lycées, enseignement agricole...), auprès des jeunes adultes (en insertion socio-professionnelle, Mission Locale, en service civique), dans l'espace public (porteur de parole), auprès d'animateurs, d'éducateurs et de formateurs.


Que vous apporte l'adhésion au Réseau Sens ?
Depuis 5 ans, les membres de Latitudes se sont continuellement formés (pratiques d'éducation populaire, outils spécifiques comme le repas insolent ou le jeu de la ficelle, posture de l'animateur...), et ce notamment grâce au Réseau Sens et à ses formations, tant à Paris (WEF), qu'en Région.
Par ailleurs, la mise en réseau de différentes structures, avec des moments forts comme la résidence éducative de Fest'Afrik à Tartas, nous a permis d'échanger nos pratiques, d'en imaginer d'autres, de nous sentir moins seuls, et de partager nos doutes et nos victoires !
On peut donc dire que le dynamisme et le professionnalisme actuels de l'association sont en partie dû au lien continu avec les différents membres du Réseau Sens !

Justement, concernant les formations, un rapprochement avec le Réseau Sens est en cours. En quoi ce projet fait-il écho à vos nouveaux enjeux ?

Effectivement, Latitudes est en train de développer un pôle "Formation". Plusieurs associations du Réseau Sens organisent déjà des formations tout au long de l'année et sur l'ensemble du territoire français. Il serait donc intéressant de mettre en commun nos pratiques, et d'éventuellement coordonner nos actions de formations afin de diversifier et d'accroître l'offre sur le territoire. Former des personnes à nos pratiques revient à partager et à mettre en débat nos valeurs, à faire vivre nos pratiques d'éducation populaire, à regarder « ailleurs si on y est » et à nous enrichir de l'apport d'autrui. Concrètement, à Avignon par exemple, cela permet à des personnes souhaitant se mobiliser pour un monde meilleur de se former à des méthodes dynamiques favorisant la rencontre, le débat d'idées et la production d'un savoir collectif.

Propos recueillis par Emilie Ouchet,

Starting-Block