Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésFocusInterview de Fabien Héraud : du lycée au cinéma

Les nouveaux outils de la Campagne

Volley assis

Déjà dix éditions de la Campagne Handivalides… Pour répondre comme il se doit à cet évènement, Starting-Block a décidé de créer de nouveaux outils de sensibilisation au handicap.

Pour cette 10ème édition, après des mois de réflexions et de « crash-tests », Starting-Block est heureux de vous présenter quatre nouveaux ateliers :

L’atelier « Ca se dyscute » a été co-créé en 2014 avec l’association Oasis (étudiants en école d’orthophonie). Ce nouvel outil vise à mettre le participant dans la peau d’une personne atteinte de troubles « dys ». Lors de chaque étape du jeu, une mise en situation abordera un type de trouble particulier : dyspraxie, dyslexie, dysphasie, dyscalculie. La mise en situation est complétée d’informations et de discussions sur le trouble, ses conséquences dans la vie d’un étudiant et les compensations possibles.

Le handisport s’est invité dans les nouveautés ! Nous avons décidé de mettre en valeur une discipline présente au Jeux Paralympiques : le « volley assis ». À travers cette discipline, les participants sont placés en situation de handicap moteur, mais pas que ! Lors de chaque point marqué, les participants pourront enrichir leur compteur et leur culture en répondant à des questions sur le handisport.

Starting-Block a voulu parcourir de nouveaux horizons. C’est pourquoi, en collaboration avec ETAPE (structure d’accueil pour enfants et adolescents présentant des troubles du spectre autistique), nous avons créé l’atelier « Aut’is me ». Il s’agit de sensibiliser aux troubles autistiques à travers des débats, des vidéos et des échanges, pour permettre une meilleure compréhension de ce handicap, encore mal perçu aujourd’hui.

Pour finir, l’outil « Peut-on tout lire sur les lèvres ? » est une nouvelle approche pour sensibiliser à la surdité. Cet atelier va permettre aux participants de s’initier au langage labial. Les participants auront comme défi de découvrir ce qui se dit dans les vidéos en lisant sur les lèvres. Dans un deuxième temps ils devront chacun leur tour faire passer à son voisin un message sans émettre le moindre son, afin de vivre la lecture labiale.

Vous pourrez retrouver les fiches d’animations correspondantes à ces nouveaux ateliers très prochainement sur le site de Starting-block dans la rubrique « outils péda ».

Frédérique, volontaire campagne Handivalides