Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésFocusMarie-Monique Robin : «Il faut se désintoxiquer de la consommation»

Le premier colloque "Handiversité" à Supélec

Le 20 novembre dernier, sur le campus de l'école Supélec à Gif-sur-Yvette, s’est déroulée la première journée « Handiversité », portée par la Fondation de Coopération Scientifique Campus Paris-Saclay et organisée avec tous les établissements qui la composent. Les étudiants de Handélec (association de sensibilisation autour du handicap à Supélec impliquée dans la Campagne Handivalides), en coopération avec la direction de Supélec, étaient en charge de l’organisation de la journée. Ils nous racontent leur journée.

Sensibilisation TorBall

Une collaboration Starting Block/Handélec

La journée s’est ouverte par un mot d’accueil de M. Hervé Biausser, Directeur général de Centrale-Supélec, et a été ponctuée par des conférences à propos du handicap dans différents domaines : la formation, l’entreprise ou encore la recherche. Les participants se sont également réunis autour de plusieurs tables rondes pour réfléchir à des sujets concrets portant sur le handicap. Notons la présence d’un dispositif de vélotypie (projection en direct sur écran des paroles prononcée par les intervenants) et d’interprètes en LSF qui ont permis à tous de pouvoir suivre ces échanges.

Entre chaque moment fort de la journée, les participants se sont rassemblés autour d’un forum réunissant associations et entreprises. L’équipe de Starting-Block et les étudiants de l’association Handélec (venant à la fois de de Gif-sur-Yvette, Rennes et Metz) étaient présents sur place.

Tables rondes et ateliers autour du handicap

Pour Starting-Block, ce fut un moyen de sensibiliser des personnes valides autour du handicap. En effet, de nombreuses animations ont été proposées, comme par exemple un parcours « canne blanche » pour s’introduire pour quelques instants dans la peau d’une personne malvoyante ou encore le Torball, jeu de ballon adapté aux déficients visuels très populaire en France (voir photo).

L’équipe de Handélec a bien évidemment pu participer et inclure les étudiants de Supélec, sensibles au handicap, à ces activités qui leur ont beaucoup plu.

En clôture de cette journée, Mme Maud Olivier, députée de la cinquième circonscription de l’Essonne, et Dominique Vernay, Président de la FCS Campus Paris-Saclay ont prononcé quelques mots pour montrer leur attachement à la cause du handicap. Ils ont réaffirmé leur volonté que le sujet du handicap soit inscrit à part entière dans l’ADN de l’Université Paris Saclay et des établissements qui la composent.

Le colloque a été un grand succès et a rassemblé près de 400 personnes venues s’informer autour du handicap et de l’enseignement supérieur.

Prochaine étape pour les Handélecs à Supélec : la journée Handivalides qui aura lieu début février !

Les étudiants de l'association Handélec, Centrale-Supélec Gif