Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésDe retour de la Résidence Educative

Actualités

Les actualités de Starting Block

La question de l'inclusivité dans le sport : Partageons la rue

 

 

 

 

Samedi 8 juin, se déroulait rue des sept-arpents à Pantin et au Pré Saint-Gervais, la deuxième édition de l’évènement Partageons la rue, organisé par les conseils citoyens de Pantin et du Pré Saint-Gervais. Il s’agit d’une après-midi de partage entre habitant.es et associations du quartier. Cette journée était l’occasion pour Starting-Block de toucher un public différent, de faire découvrir son engagement à des personnes d’horizons variés, et ce dans un cadre moins formel que les activités de ses différents pôles. De nombreux stands étaient présents, des jeux, de la musique, du théâtre, du bricolage… Et bien entendu, Starting-Block étant présent, de l’ECSI avec le thème porté lors de cette journée : l’inclusivité dans le sport.


 

Notre super équipe, Léa, Simon et Vincent arborant fièrement leurs t-shirts violets et leurs casquettes jaunes, a donc eu l’occasion d’animer trois ateliers :


 

  • Un Break Off the Wall orienté autour de la place des femmes dans le sport. Des questions sont posées aux participant.es autour du thème choisi, si la réponse est correcte, ils peuvent lancer une balle sur un mur de briques en carton. Ces questions de culture générale (historiques, statistiques etc...) informe les participant.es sur certains enjeux liés à la thématique et sont également source de débats.


 

  • Une Boccia, un équivalent de la pétanque pour les personnes en situation d’incapacité motrice partielle ou totale. Le terrain est délimité par un carré, endroit où on peut lancer les balles. Elles peuvent être lancées comme pour une pétanque classique, ou bien à l’aide d’une rampe suivant la condition physique de la personne.


 

  • Une Balle aux prisonniers en fauteuil roulant, les règles sont les mêmes que pour le jeu classique, pour capturer quelqu’un, il faut toucher son corps avec la balle, le fauteuil ne compte pas.


 

Les quelques épisodes de pluie et de vent, malgré l’absence de chapiteau, n’auront pas eu raison du moral des animateur.euses et la journée aura été un succès avec environ une centaine de personnes atteintes. Le Break Off the Wall aura rassemblé principalement un public adulte, et les deux autres, un public enfant.