Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitéswww.starting-block.orgVous êtes abonné-e

Actualités

Les actualités de Starting Block

A l'origine de mon militantisme

Moi, militant.e et engagé.e ? Pourquoi ? Pour quoi ?

Tel était le titre du parcours que Jeremie et Manon ont proposé au WEF en novembre dernier. L'idée leur est venue au WEF d'avril lors d'un atelier sur l'éducation populaire qui en faisant réfléchir sur le sujet, leur a donné envie d'échanger plus sur "pourquoi on/je/tu/il.elle est devenu.e militant.e, engagé.e?". Alors pourquoi pas le proposer et avoir plus de temps avec les participant.es pour creuser la question !

Quelques mois plus tard, le parcours s'est déroulé avec une dizaine de participant.es. L'envie de pouvoir échanger étant la base, ce sont beaucoup de temps de partage qui ont rythmé la journée. Un premier temps permettait à chacun.e de retracer son parcours d'engagement sous forme de dessin, pour ensuite partager aux autres et expliquer certaines grandes étapes.

Parfois on s'engage pour tendre vers un idéal, pour combattre une injustice, pour guérir une blessure ou simplement pour passer un bon moment, chacun.e a une bonne raison, sa raison !

S'en est suivi un "Mur des incohérences" entre Ce que je prône, défends en tant que militant.e et Ce que je vis réellement : quel écart, quelle incohérence? A chacun.e de raconter les différences entre ses convictions et parfois la réalité qui nous limite.

Après une pause bien méritée, le groupe a défini ensemble ce que serait l'après-midi. L'échange étant très important pour Jeremie et Manon, illes ont permis aux participant.es de co-construire le reste de la journée. Un bon moment a été consacré à parler de la convergence des luttes: le wef ayant lieu le samedi 24 novembre - en même temps que les mouvements Nous toutes et #NousAussi se rassemblaient contre les violences sexistes et sexuelles, et que les "Gilets jaunes" manifestaient alors pour la deuxième fois -– l’atelier a été raccourci afin de permettre à chacun.e, si envie, de rejoindre une de ces marches.

Pour parler de convergence, il était nécessaire pour elles.eux de s'accorder sur des idéaux communs, ce qui aurait demandé plus qu'une journée.

Le groupe s'est donc penché vers la complémentarité des modes d'action: entre inspirateur.trices - celles et ceux qui pensent, imaginent, théorisent; éducateur.trices - les assos, ceux et celles qui font des animations,sensibilisations; innovateur.trices - celles et ceux qui testent de nouvelles choses; faiseurs - ceux et celles qui font et connecteur.trices - certain.es qui sont partie prenante de plusieurs modes d'action et peuvent les relier. Chacun.e peut ainsi s'engager à sa manière.

Jeremie est engagé depuis longtemps maintenant ! C'est un habitué des wef, en tant que participant et animateur, il y retrouve une cohérence entre les contenus d'atelier et l'organisation, avec une nourriture qui se veut locale, bio et des prix pour la formation accessible à tou.tes - et toujours un très bon accueil dit-il! Cela correspond à ses valeurs mais aussi à celles d'une association dont il est membre, c'est l'une des raisons qui ont fait que Les Petits débrouillards Occitanie ont adhéré au Réseau Sens.