Navigateur incompatible avec le site Starting Block
Conteneur global
Fil d'ariane
AccueilActualitésHandivalidesGalerie article temporaire

Actualités

Les actualités de Starting Block

« Résister c'est rester soi, rester droite »

Début juin, les élèves du collège Tournesol ont été accueilli-e-s à la Sorbonne, au milieu d’autres classes de collégiens et de lycéens, pour... recevoir le premier prix du concours national de la résistance et de la déportation ! Félicitations à eux-elles et aux équipes !

Mais qui sont-ils ? Tous élèves d’un établissement scolarisant des jeunes de 11 à 20 ans présentant un handicap cognitif ou mental, ils ont travaillé dans le cadre de ce projet autour de l’histoire et de la mémoire, mais aussi de ce que la résistance signifiait pour eux, adolescents, en situation de handicap, scolarisés. Ce concours portant cette année sur le thème « résister par l’art et la littérature », les élèves et l’équipe enseignante ont ainsi réalisé une vidéo de 20 minutes, mélangeant moments d’expression orale et images d’expression physique, d’expérimentations individuelles et collectives de résistance à travers le corps.

Et résister, pour eux, c’est quoi ?

Résister à ma colère, en me contrôlant pour ne pas partir en vrille

Résister à toute forme de tristesse

Résister à mon handicap

Résister, c'est rester soi, rester droite

Et vous, à quoi résistez-vous aujourd’hui ?

Un retour sur Tournesol : Cet établissement unique est en partenariat avec Starting-Block depuis plus de 5 ans. Souhaitant créer un espace et des possibilités pour des jeunes en situations d’exclusion des parcours classiques, Tournesol met en œuvre une pédagogie différenciée, active et multipliant les types d’intervenants, les liens avec l’extérieur. Par ses pratiques et ses réussites, l’établissement Tournesol donne à voir sa double démarche : favoriser l’autonomisation réelle des élèves, et ouvrir les possibles en terme d'imagination d'espaces d’inclusion.

Après 5 ans d’une collaboration autour du projet Tutorat, nous continuons à travailler avec les élèves et les équipes sous d’autres formes, en gardant en tête : la première étape pour se mettre en résistance, n’est-elle pas celle de se poser la question de ce qui nous résiste, de prendre conscience de ce à quoi on résiste ? Et quoi de mieux que l’éducation populaire et l’ECS pour poser cette question ludiquement, participativement, alternativement ?

Si cette dynamique te fait envie, si tu te questionnes à ce propos, si tu souhaites t’engager et animer avec ces élèves – ou avec d’autres – à la rentrée, contacte dès aujourd’hui Ariane à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..